logo AFSQ

Si vous avez de la difficulté à lire ce message,
consultez-le dans votre navigateur.

Infolettre mai 2017

Distribution d’arbres à la population sherbrookoise

Le samedi 20 mai 2017 se tiendra une distribution de jeunes plants d'arbres à la population entre 9 h et 12 h à la Maison de l'eau de Sherbrooke située au 755 rue Cabana.

Des feuillus et des résineux seront disponibles. Les quantités sont toutefois limitées.

Distribution d'arbres

Activités à travers le Québec pour le Mois de l'arbre et des forêts

Tout au long du mois de mai, profitez des activités organisées partout à travers le Québec à l'occasion du Mois de l'arbre et des forêts afin de célébrer, de découvrir et de prendre soin de cette richesse naturelle! 

Consultez le site de ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs afin de connaître toutes les activités.

#fais de bois

Soirée-conférence : La récolte de bois peut-elle être écologique?

Le mercredi 24 mai prochain, l'AFSQ organise une soirée-conférence intitulée La récolte de bois peut-elle être écologique? au Centre d’interprétation de la nature du lac Boivin de 19 h à 21 h.

Nous connaissons tous les propriétés écologiques du matériau bois, mais quant est-il des pratiques menant à la récolte de bois? Cette soirée-conférence traitera des pratiques forestières qui se soucient des principes écologiques.

L'activité est gratuite, mais les places sont limitées. Inscrivez-vous rapidement!

Soirée-conférence : La récolte de bois peut-elle être écologique?

Visite forestière : Optimiser sa production de bois et de sirop

Le 26 mai prochain de 9 h 00 à 12 h 30, l'AFSQ organise une visite en forêt sur l'aménagement d'une érablière afin d'optimiser la production de bois et de sirop en Saint-Victor en Beauce.

Afin d’améliorer la santé et la productivité de votre érablière, plusieurs éléments méritent d’être pris en compte. L’activité sera divisée en 2 parties, soit une conférence et une visite en forêt. Il vous sera donc possible d’explorer sur le terrain les notions abordées par Monsieur André Emery, ingénieur forestier du Groupement forestier Chaudière.

L'activité est gratuite, mais les places sont limitées!

Visite forestière : optimiser sa production de bois et de sirop

Les scieries du Québec dans l’insécurité

Un peu partout au Québec, des producteurs de bois d’oeuvre se demandent de quoi seront faits les prochains mois, maintenant qu’ils doivent payer des droits compensateurs à la frontière de même qu’une taxe rétroactive pour les livraisons des 90 derniers jours. Et, surtout, ils espèrent que la situation ne durera pas cinq ans comme la dernière fois. 

De l’Abitibi à la Beauce en passant par l’Estrie, les scieries tentent de prédire l’impact, tant sur les exportations que sur les prix, mais expriment aussi leur étonnement du fait que le nouveau régime forestier instauré en 2013 n’a pas réussi à mettre le Québec à l’abri des accusations américaines.

Scierie

Bientôt un outil de détection des champignons comestibles

Les propriétaires forestiers qui ont l’intention d’exploiter les champignons sauvages auront bientôt plus de facilité à déterminer le potentiel de leurs propriétés grâce aux travaux que réalise une équipe de chercheurs de l’Université du Québec à Trois-Rivières .

L’outil qui sera développé permettra à un propriétaire de connaître le potentiel d’émergence de champignons comestibles dans sa forêt et ainsi mieux orienter les cueilleurs le moment venu grâce à seulement quelques grammes de terre.

Outil de détection des champignons comestibles

Le bois de musique

Quand on veut construire une maison ou fabriquer des meubles, il est facile d’imaginer utiliser du bois qui provient de la forêt d’à côté. Mais pour façonner des instruments à cordes, on croit souvent qu’il faut absolument des essences venues d’ailleurs. Or, des artisans d’ici sont en train de prouver que notre bois n’a rien à envier aux essences exotiques.

Voici un segment de l'émission La semaine verte qui nous parle de cette réalité.

Guitare

Quand le cerf porte ombrage au trille

Le trille blanc ne fait pas bon ménage avec le cerf de Virginie. En effet, selon une étude publiée récemment dans Botany, les trilles auraient une plus petite surface foliaire dans les milieux où la densité de cerfs est élevée. Cette réduction, qui témoigne d’une diminution de la taille générale des plants, pourrait menacer la survie de certaines populations de trilles blancs, avancent les auteurs de l’étude.

Au Québec, le trille blanc se retrouve exclusivement dans les érablières du sud de la province. Cette plante printanière, qui met 17 ans avant de commencer à se reproduire, a été désignée « espèce vulnérable ». 

Trille blanche

Une tique qui rend allergique à la viande

Des milliers d’Américains sont près de devenir végétariens bien malgré eux. La morsure d’une petite tique provoque là-bas des allergies, parfois mortelles, à la viande. Un problème qui trottine vers chez nous. À tout petits pas, mais résolument.

Des études récentes, fondées sur des projections climatiques, ont démontré que la tique étoilée étendait son territoire vers le nord et qu’elle devrait continuer de le faire. Vous avez aussi maintenant accès à une plateforme publique pour l’identification et les suivi des populations de tiques au Canada.

Tique étoilée

À Candiac, un nouveau projet pilote pour lutter contre l’agrile du frêne

Candiac innove en participant à un projet d’études sur une nouvelle méthode entièrement écologique pour lutter contre l’agrile du frêne. Ainsi, elle sera parmi les premières villes au Québec à mettre ces techniques en pratique.

Cette méthode de lutte a pour but de contaminer les agriles à l’aide d’un piège entonnoir à l’intérieur duquel se trouve une pochette inoculée par le champignon Beauvaria bassiana. Le taux de mortalité des agriles infestés par ce champignon est de 100%, et ce, cinq jours après leur contamination.

Agrile du frêne

 

ADRESSE

138, Wellington Nord, bur. 100
Sherbrooke, Québec J1H 5C5


facebook
Facebook
Youtube
You Tube
AFSQ
Site Internet

 


TÉLÉPHONE

819 562-3388