Intensification de la propagande sur le reboisement

Intensification de la propagande sur le reboisement

    Durant les années 1951 et 1952, l’Association forestière des Cantons de l’Est (AFCE) adresse des demandes auprès du ministère des Terres et des Forêts afin d’intensifier la propagande sur la nécessité du reboisement des boisés de fermes. L’AFCE demande entre autres au ministère que la pépinière de Berthierville produise seulement des plants à des fins de reboisement. À cette même période, l’AFCE ouvre aussi des bureaux de renseignements forestiers à Victoriaville ainsi qu’à Nicolet et plante 45 000 arbres en collaboration avec les Clubs 4-H du Québec.

    Abonnez-vous à notre infolettreDes nouvelles du secteur forestier, des offres exclusives et bien plus encore
    X