Récolte forestière

Récolte forestière

Selon le dictionnaire de foresterie, l’aménagement forestier, c’est :

« l’ensemble des activités comprenant l’abattage et la récolte de bois, l’implantation et l’entretien d’infrastructures, l’exécution de traitements sylvicoles, y compris le reboisement et l’usage du feu, la répression des épidémies d’insectes, des maladies cryptogamiques et la végétation concurrente, de même que toute autre activité ayant un effet sur la productivité d’une aire forestière ».

Aménager les forêts comporte de nombreux avantages tant pour la forêt, la faune et l’environnement.

Pour la forêt

Une forêt peut bénéficier de l’aménagement forestier de plusieurs façons : par l’enrichissement, par des interventions sylvicoles faisant place à la régénération naturelle, par le reboisement en essences nobles, par la protection d’écosystèmes exceptionnels, par la gestion des maladies, des insectes et du feu, par l’éducation des peuplements, etc.

Pour la faune

Les interventions forestières ont nécessairement des effets sur la faune. Plusieurs travaux permettent d’améliorer la forêt en créant des habitats de qualité pour la faune tout en ayant un boisé riche en biodiversité. Ainsi, un lot boisé peut devenir un endroit propice pour la chasse et pour l’observation de la faune.

Pour l’environnement

Plusieurs aménagements forestiers permettent d’améliorer la qualité de l’environnement, tant pour la faune et la flore que pour l’eau et les sols. Ces pratiques assurent la protection des sols et de l’eau, la filtration et la régularisation de l’eau,  la diminution des émissions de dioxyde de carbone, etc.