Conciliation des usages de la forêt

La conciliation des usages de la forêt est un principe de gestion qui permet de réaliser différentes activités sur un même territoire. Comme de nombreuses activités sont faites en forêts, il n’est pas rare de devoir y faire de la conciliation.

De nombreuses activités sont compatibles entre elles si un bon plan a été réalisé à la base. Par exemple, la récolte de bois va créer des sentiers et faciliter l’accès à la forêt pour les autres activités. Elle va générer des débris au sol et stimuler la régénération des arbres, ce qui améliore l’habitat de plusieurs espèces, dont certaines sont chassées.

Des erreurs de gestion peuvent réduire les possibilités de conciliation. Par exemple, il ne faut pas autoriser d’autres activités en période de chasse. Certaines activités de récréation peuvent compacter le sol ou abimer certains secteurs fragiles comme les bords de cours d’eau. Toutes activités de récolte (chasse, pêche, cueillette, récolte de bois, etc.) doivent respecter la capacité de production de l’écosystème.

Alt Text

Exemples d’activités en forêts

  • Récréation de toutes sortes
  • Chasse, pêche et trappage
  • Observation et photographie de la faune et de la flore
  • Récolte de bois, de champignons, de plantes médicinales, etc.
  • Mesure de protection et conservation
  • Éducation et recherche
Abonnez-vous à notre infolettreDes nouvelles du secteur forestier, des offres exclusives et bien plus encore
X