Maladie corticale du hêtre

Nom latin : Neonectria faginata
Nom anglais : Beech bark disease

Micro-habitat
Tronc

Distribution
Est du Canada

Hôte
Hêtre à grandes feuilles

Symptômes et dommages
Cette maladie est occasionnée par l’action combinée d’un insecte, le kermès du hêtre, et d’un champignon pathogène, Nectria coccinea.

La femelle du kermès du hêtre, de la famille des cochenilles, dépose ses oeufs dans les stries de l’écorce. La larve éclot et demeure sur place ou migre pour changer de fissure. À l’automne, la nymphe redevient stationnaire et sécrète son enveloppe laineuse. Cette enveloppe donne l’impression que l’arbre est couvert de neige. La cochenille hiverne dans l’écorce de l’arbre.

Propagés par le vent et la pluie, les spores du champignon pénètrent dans l’arbre par les blessures causées par la cochenille. Le champignon provoque d’abord une dépression sur l’écorce de la région affectée et, éventuellement, des vésicules chancreuses de tailles diverses.

La mortalité des arbres est souvent causée par d’autres agents pathogènes, des champignons du genre Hypoxylon, par exemple, ou d’autres insectes.

Alt Text
Alt Text

Stries sur l’écorce

Alt Text

Nécrose sous l’écorce

Abonnez-vous à notre infolettreDes nouvelles du secteur forestier, des offres exclusives et bien plus encore
X