Longicorne brun de l’épinette

Nom latin : Tetropium fuscum
Nom anglais : Brown spruce longhorn beetle

Description
Cet insecte provient de l’Europe et a été découvert pour la 1re fois en Amérique du Nord en 1999 dans des épinettes rouges mourantes du parc Point Pleasant situé à Halifax en Nouvelle-Écosse.

Hôtes
Épinette rouge, épinette blanche, épinette noire et épinette de Norvège

Dommages et symptômes
Les symptômes manifestés par les arbres attaqués sont : écoulements de résine à divers endroits sur le tronc; trous dans l’écorce d’environ 4 mm de diamètre; réseaux de galeries d’alimentation observables juste sous l’écorce d’une largeur pouvant atteindre 6 mm; galeries creusées dans le bois d’environ 4 cm de profondeur et de 6 mm de diamètre. Ces tunnels ont une forme en L quand le bois est coupé longitudinalement. De la sciure grossière est parfois visible dans les galeries et autour d’elles ou obstruant le trou de sortie.

Cycle des populations
Cette espèce peut proliférer pendant une décennie et continuer à causer des dégâts sur de vastes étendues de forêts de conifères vulnérables.

Prévention ou lutte
Le plan d’intervention actuel commande d’abattre et d’éliminer les arbres infestés. Dans les zones de confinement, le transport des billes, des copeaux non transformés et de l’écorce est restreint.

Alt Text
Alt Text

Écoulement de résine sur une épinette rouge infestée

Alt Text

Galeries larvaires dans une épinette rouge infestée

CONCOURS

Courez la chance de gagner un abonnement de deux ans au magazine Progrès Forestier en nous donnant votre opinion sur notre nouvelle édition de l'automne.

X