Arpenteuse de la pruche

Nom latin : Lambdina fiscellaria
Nom anglais : Hemlock looper

Description
Espèce indigène à l’Amérique du Nord, l’arpenteuse est un défoliateur important dont l’hôte principal est le sapin baumier.

Hôtes
Bouleau à papier, épinette blanche, épinette noire, érable à sucre, pruche du Canada et sapin baumier

Dommages et symptômes
Les aiguilles mangées par les larves vont sécher, rougir (fin juillet ou début août), puis tomber à l’automne. Lors de fortes infestations, les arbres vont se couvrir de fils de soie. Ces fils sont utilisés par les larves pour descendre de l’arbre.

Cycle des populations
La variation des populations d’arpenteuses de la pruche se caractérise par des hausses et des baises subites. Ainsi, son développement rapide peut entraîner la mort de sapins baumiers dès la première année de détection.

Prévention ou lutte
Un insecticide biologique, le BTK, a été développé pour lutter contre cet insecte. Il s’agit d’un mélange contenant des bactéries de type Baccilus thuringiensis var. kurstaki. Cette bactérie existe naturellement dans l’environnement, on la retrouve dans le sol ou dans l’eau parfois. Lorsque l’arpenteuse consomme des feuilles aspergées de BTK, cela va la tuer en 2 à 5 jours.

En présence d’une infestation sévère mais limitée à de petites surfaces, il est possible de récolter au cours de l’hiver les peuplements infestés et ceux qui sont adjacents, même lorsqu’on appréhende d’importantes pertes.

Alt Text
Alt Text

Sapin baumier sévèrement défolié en juillet

Alt Text

Arpenteuse de la pruche adulte

CONCOURS

Courez la chance de gagner un abonnement de deux ans au magazine Progrès Forestier en nous donnant votre opinion sur notre nouvelle édition de l'automne.

X