Ligne du temps 1945 à 1970

L'AFSQ à travers les époques - 1945 à 1970

1939
1939

Naissance de l’Association forestière québécoise

Naissance de l’Association forestière québécoise

 

 

 

En 1939, l’Association forestière québécoise (AFQ) voit le jour.

1940
1940

Relance des festivités de la fête des arbres par l’Association forestière québécoise

Relance des festivités de la fête des arbres par l’Association forestière québécoise

Créée officiellement en 1882, la fête des arbres provient de nos voisins du sud. M. Julius Sterling Morton, éditorialiste puis secrétaire à l’agriculture des États-Unis, aimait les arbres non seulement pour leur beauté, mais aussi pour leur apport à l’environnement. Travaillant dans un journal important, il milita pour la création du Arbor Day afin de promouvoir la plantation d’arbres dans les grandes plaines de l’Ouest américain. Ces arbres allaient permettre d’enjoliver les villes ainsi que les campagnes et de combattre les rigueurs du climat, notamment en aménageant de brise-vent. En 1882, le Conseil de l’agriculture du Nebraska consacre officiellement le 10 avril comme la « Journée de l’arbre ».
Source : Histoire du mois de l’arbre et des forêts

1942
1942

Naissance des premiers clubs 4-H au Québec

Naissance des premiers clubs 4-H au Québec

Le 4 août 1942, le premier Club 4-H est créé à Val-Brillant, dans la Vallée de la Matapédia. M. Jules-Aimé Breton et M. J. D. Brulé, visionnaires de l’AFQ, créent les Clubs 4-H du Québec selon des buts hors du commun, telle la protection de l’arbre et des forêts, ainsi qu’une solide formation humaine à l’écoute de la nature. Un an plus tard, le premier congrès provincial a lieu à Rimouski avec 17 clubs représentés par 150 délégués.
Source : Le mouvement 4-H

1945
1945

Naissance de l’Association forestière des Cantons de l’Est

Naissance de l’Association forestière des Cantons de l’Est

Dans le but de décentraliser ses efforts, en 1945, l’Association forestière québécoise (AFQ) implante en région des secrétariats permanents, dont le « Cercle régional des Cantons de l’Est », devenant peu de temps après l’Association forestière des Cantons de l’Est (AFCE). L’AFCE est ainsi fondée par un groupe de passionnés de la forêt. Alors que M. Séraphin Bolduc devient le premier président de l’AFCE, M. Lucien Bédard prend quant à lui la place de premier secrétaire permanent. Ensuite, M. Elwood Wilson, ing. f. de Knowlton, est nommé secrétaire et M. J. A. Ste-Marie, agronome de Lennoxville, est nommé président provisoire.

1945

Inauguration de forêts commémoratives

En 1945, l’Association forestière des Cantons de l’Est inaugure des forêts commémoratives en souvenir des soldats morts pour défendre leur patrie. Chacun des arbres plantés dans ces forêts souligne ainsi la mémoire d’un ancien combattant.

1945

Organisation du premier congrès de l’Association Forestière Québécoise

En octobre 1945, l’Association forestière québécoise (AFQ) organise son premier congrès à Beauceville.

1945

Organisation de projections de films

Jusqu’en 1968, l’Association forestière des Cantons de l’Est organise des projections de films sur son territoire. En 1967 et en 1968, ce sont  11 792 personnes qui participent aux visionnements de films.
1946
1946

Organisation du premier congrès de l’Association forestière des Cantons de l’Est

En 1946, l’Association forestière des Cantons de l’Est (AFCE) organise son premier congrès à Victoriaville.

1946

Maintien des collaborations avec les Clubs 4-H

Maintien des collaborations avec les Clubs 4-H

En 1946, l’Association forestière des Cantons de l’Est (AFCE) et les Clubs 4-H collaborent encore étroitement par leur participation aux différents concours, aux fêtes des arbres et aux diverses plantations. En 1946, on dénombre d’ailleurs 30 Clubs 4-H sur le territoire de l’AFCE, dont des Clubs 4-H féminins.

1946

Organisation de plusieurs fêtes des arbres

Organisation de plusieurs fêtes des arbres

Au printemps 1946, l’Association forestière des Cantons de l’Est (AFCE) organise plusieurs fêtes des arbres sur son territoire. Dans les années suivantes, ces fêtes sont réalisées en collaboration avec la Ville de Sherbrooke, le ministère des Terres et des Forêts ainsi que les Clubs 4-H du Québec.

 

« Cette fête a pour but de faire connaître le rôle que joue l’arbre dans l’économie de la province et du pays, de faire connaître aussi son rôle du point de vue esthétique, et de lui assurer de la part de la population l’estime, la considération et, partant, la protection qu’il mérite. »

1946

Publication de la première revue de l’Association forestière des Cantons de l’Est

En 1946, à l’occasion de son premier congrès tenu à Victoriaville, l’Association forestière des Cantons de l’Est publie sa première revue Programme-Souvenir, aujourd’hui mieux connu sous le nom Progrès Forestier. Quelques années plus tard, soit en 1966, le magazine Progrès Forestier dénombre un tirage de 6 000 copies.
1948
1948

Établissement d’un premier sanctuaire d’oiseaux par les Clubs 4-H

Entre les années 1948 et 1949, le gouvernement fédéral reconnait le premier sanctuaire d’oiseaux établi par les Clubs 4-H à Cookshire.

1950
1950

Poursuite des actions de l’Association forestière des Cantons de l’Est pour la protection des forêts

En 1950, les actions de l’Association forestière des Cantons de l’Est sont orientées vers la protection des forêts contre les feux, la rédaction d’une étude sur le contrôle des inondations de la rivière Saint-François et l’organisation de Journées forestières à Courcelles et à Compton.

1950

Initiation des campagnes d’éducation à la radio

Initiation des campagnes d’éducation à la radio

En 1950, une nouvelle initiative de propagande voit le jour à l’Association forestière des Cantons de l’Est. L’Association entame une campagne d’éducation à la radio CHLT de Sherbrooke. Entre le mois de mai et le mois d’août 1950, l’AFCE présente 50 conférences radiophoniques. Ce programme se poursuit ensuite jusqu’en mai 1951 avec 156 conférences présentées à raison de trois émissions par semaine pour d’une durée de 10 minutes chacune. Dans les années 1953 et 1954, l’AFCE diffuse 156 émissions. En 1954 et en 1955, l’Association diminue toutefois son nombre d’interventions à 86 émissions.

1950

Création de forêts municipales

Entre les années 1950 et 1951, l’Association forestière des Cantons de l’Est et les Clubs 4-H du Québec établissent trois forêts municipales à West-Shefford, à Sawyerville et à La Patrie. À La Patrie justement, 2 500 arbres sont plantés sur le bord de la route en collaboration avec La Fabrique et le Club 4-H local.

1951
1951

Intensification de la propagande sur le reboisement

Intensification de la propagande sur le reboisement

Durant les années 1951 et 1952, l’Association forestière des Cantons de l’Est (AFCE) adresse des demandes auprès du ministère des Terres et des Forêts afin d’intensifier la propagande sur la nécessité du reboisement des boisés de fermes. L’AFCE demande entre autres au ministère que la pépinière de Berthierville produise seulement des plants à des fins de reboisement. À cette même période, l’AFCE ouvre aussi des bureaux de renseignements forestiers à Victoriaville ainsi qu’à Nicolet et plante 45 000 arbres en collaboration avec les Clubs 4-H du Québec.

1952
1952

Inauguration des cours de classification des bois feuillus

Inauguration des cours de classification des bois feuillus

En 1952, l’Association forestière des Cantons de l’Est inaugure des cours sur la classification, l’empilement et le mesurage des bois feuillus. Les premiers cours sont donnés chez L.O. Noël inc. à Sherbrooke du 3 au 10 mars 1952 par M. G. Bullard, mesureur licencié de la Nationale Harwood Lumber. En avril, cette même année, d’autres séances sont données à Victoriaville. Ces cours se poursuivent d’ailleurs de 1953 à 1962.

1953
1953

Remise du premier certificat de ferme forestière

Le 27 juin 1953, l’Association forestière des Cantons de l’Est remet le tout premier certificat de ferme forestière à la Canada Paper Company, aujourd’hui Domtar inc. La première ferme forestière du sud du Québec, soit une terre de 34 000 acres, fut donc établie à Windsor Mills suite au lancement du mouvement des fermes forestières qui fut lancé cette même année partout à travers la province de Québec. Ce mouvement avait d’ailleurs comme objectif de développer chez les propriétaires forestiers de plus en plus d’intérêt pour le domaine de l’aménagement des lots boisés. Après trois ans du début de ce mouvement, on dénombre entre autres 24 fermes forestières sur le territoire de l’Association.

1953

Présentation des kiosques de l’Association forestière des Cantons de l’Est

L’Association forestière des Cantons de l’Est et les Clubs 4-H du Québec présentent un kiosque dans deux évènements à caractère régional, soit un à Lac-Mégantic en novembre 1953 et un autre à Cookshire en août 1954.

1956
1956

Lancement de la première édition du magazine Progrès Forestier

En 1956, l’Association forestière des Cantons de l’Est lance la première édition de son magazine d’information sur le milieu forestier et ses ressources, le Progrès Forestier, en remplacement du Programme-souvenir qui était présenté à l’époque. À cette époque, le Progrès Forestier était une brochure en noir et blanc de 44 pages entièrement bilingue.

1956

Poursuite de la mission de sensibilisation

En 1956, l’Association forestière des Cantons de l’Est (AFCE) poursuit sa mission de sensibilisation auprès de la population et des municipalités en organisant divers événements telles la fête des arbres et la journée forestière. En plus de l’organisation de ses activités de reboisement et de la publication de son magazine Progrès Forestier, l’Association participe également à des émissions de radio et à des émissions de télévision sur le sujet des arbres de Noël. À cette époque, l’AFCE rédige aussi des publications dans les médias pour sensibiliser les municipalités sur les feux de forêt et l’importance des pépinières gouvernementales et privées.

1956

Appui à l’Union catholique des cultivateurs pour un meilleur prix du bois

Appui à l’Union catholique des cultivateurs pour un meilleur prix du bois

En 1956, lors de l’Assemblée générale annuelle de l’Association forestière des Cantons de l’Est (AFCE), l’Association forestière québécoise (AFQ) mentionne que ce n’est pas de son domaine de s’occuper du marché, de la production et des prix des produits forestiers. C’est ainsi que l’AFCE appuie l’Union catholique des cultivateurs dans sa demande d’aide au gouvernement provincial afin que les colons et les cultivateurs obtiennent de meilleurs prix pour leur bois.

 

1956

Nomination de la première ingénieure forestière du Québec

Nomination de la première ingénieure forestière du Québec

En 1956, Thérèse Sicard devient la première femme diplômée en génie forestier de la Faculté de foresterie de l’Université Laval et la première femme membre de l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec. Elle reste la seule femme ingénieure pendant 12 ans.
Source : Facebook de l’OIFQ

1958
1958

Création de la première forêt-école

En 1958, la première forêt-école provinciale s’établit à Windsor sur les terres de la Canada Paper Company (aujourd’hui Domtar inc.).

1961
1961

Dévoilement du premier monument en l’honneur de la conservation et de la protection de la forêt

Dévoilement du premier monument en l’honneur de la conservation et de la protection de la forêt

Le 4 septembre 1961, l’Association forestière des Cantons de l’Est procède au dévoilement du premier monument élevé en l’honneur de la conservation et de la protection de la forêt à East-Angus. Une foule de 8 000 personnes et une parade de 30 unités sont de la partie pour cet événement.

1961

Présentation d’un concours d’identification des arbres

En 1961, l’Association forestière des Cantons de l’Est organise un nouveau concours d’identification des arbres qui attire quelque 500 participants.

1961

Remise de la médaille de l’Ordre du mérite forestier

Remise de la médaille de l’Ordre du mérite forestier

En 1961, l’Association forestière des Cantons de l’Est remet la médaille de l’Ordre du mérite forestier à monsieur Paul-Émile Cliche pour souligner ses efforts dans l’aménagement des forêts.

1961

Soutien à la semaine nationale des produits de la forêt

Du 15 au 21 octobre 1961, l’Association forestière des Cantons de l’Est et les Clubs 4-H du Québec apportent leur soutien à l’organisation de la semaine nationale des produits de la forêt.

1961

Mise en place du bureau des gouverneurs

Entre 1961 et 1965, l’Association forestière des Cantons de l’Est met en place son bureau des gouverneurs.

1962
1962

Création des Centres éducation-conservation

En 1962, l’Association forestière des Cantons de l’Est (AFCE) met en place les Centres éducation-conservation (CEC) pour intéresser la jeunesse urbaine à la conservation.

1962

Organisation d’un débat oratoire à Sherbrooke

En 1962, l’Association forestière des Cantons de l’Est (AFCE) organise en collaboration avec l’Association forestière québécoise (AFQ) un débat oratoire à Sherbrooke avec deux écoles secondaires. L’Université de Sherbrooke accorde d’ailleurs une bourse de 100 $ pour cet événement.

1965
1965

Rédaction d’un mémoire sur les matières premières

En 1965, Kruger demande à l’Association forestière des Cantons de l’Est de préparer un mémoire destiné au ministère des Terres et des Forêts pour exposer les difficultés de la compagnie à s’approvisionner en matières premières à Bromptonville.

1966
1966

Organisation du sixième congrès forestier mondial de Madrid

Organisation du sixième congrès forestier mondial de Madrid

En 1966, 2 717 délégués, dont 10 du Québec, provenant de 95 pays différents se donnent rendez-vous pour le sixième congrès forestier mondial de Madrid organisé sous le thème suivant : « Le rôle de la foresterie dans l’économie mondiale en voie de développement ».

Abonnez-vous à notre infolettreDes nouvelles du secteur forestier, des offres exclusives et bien plus encore
X